Massage Yoga Thaïlandais

Massage Yoga thaïlandais
Le massage Yoga thaïlandais est une forme dynamique de thérapie corporelle basée sur le yoga et l’ayurvéda. Il se déroule sur un matelas au sol, le client doit être vêtu confortablement permettant ainsi une meilleure aisance et flexibilité dans le mouvement.

Le massage Yoga thaïlandais comprend des exercices d’étirement à la fois dynamiques et fluides qui se font en duo avec le massothérapeute dans un rythme de va-et-vient continu, un peu à la manière d’un tango. Ces exercices sont généralement basés sur des postures de yoga. Toutefois, la connaissance de cette discipline n’est pas un préalable requis.

Un travail énergétique qui consiste à exercer des pressions à l’aide de ses paumes et de ses pouces sur les lignes énergétiques. Le massothérapeute peut aussi utiliser ses bras, ses avant-bras, ses coudes et ses pieds.

Chaque massage se déroule dans un contexte de méditation et de recueillement de façon à être intuitivement en contact avec l’énergie vitale du client.

Un bilan de santé ayurvédique
Cette évaluation est basée sur les tridosha, les trois principes (dosha) présents dans toute forme de vie :
le Vata, le principe de l’air et de l'éther, Pitta, le principe du feu et Kapha, le principe de la terre et de l’eau
Selon la dominante de chaque personne, le thérapeute propose les postures ainsi que le rythme et l’intensité des manoeuvres à exercer pour rééquilibrer les tridosha. La lenteur et la douceur réduisent le vata, le calme rééquilibre le pitta, et la fougue diminue le kapha.

Historique
Le massage thaïlandais est né il y a environ 2 500 ans à la suite de l’arrivée en Thaïlande de médecins et de moines bouddhistes venus de l’Inde. Inspiré de la philosophie ayurvédique, le système thaï considère que toute forme de vie est animée par une énergie invisible, le prana. Selon la tradition indienne, le prana circule dans le corps par les nadis, un réseau de 72 000 canaux énergétiques. Lorsque l’énergie est bloquée ou restreinte, un déséquilibre s’ensuit et entraîne des problèmes de santé. Pour traiter le corps tout entier, incluant les organes internes, le massage thaïlandais se concentre sur dix des nadis qui sont nommés sen.

Traditionnellement, l'art du massage thaïlandais était transmis oralement, de maître à élève, dans les temples bouddhistes et dans les familles.

À la première rencontre, le thérapeute, après avoir fait un bilan de santé, interroge la personne sur son mode de vie afin de déterminer sa constitution « ayurvédique ».

Cette évaluation est basée sur les tridosha, les trois principes ou dosha présents dans toute forme de vie :

le dosha vata, le principe de l’air et de l'éther, gouverne tout ce qui est en mouvement dans l’organisme (la circulation, la respiration, les battements de coeur);

le dosha pitta, le principe du feu, contrôle le métabolisme et la digestion;

le dosha kapha (terre et eau), contrôle la lymphe, les mucosités et l’hydratation.

Selon la dominante de chaque personne, le thérapeute propose les postures ainsi que le rythme et l’intensité des manoeuvres à exercer pour rééquilibrer les tridosha. Ainsi, un travail lent et doux réduit le vata, un travail accompli avec calme rééquilibre le pitta, et un travail réalisé avec fougue diminue le kapha. Le traitement se termine normalement par un massage apaisant de l’abdomen, de la poitrine, des bras, des mains et du visage.

massage thaïlandais est né il y a environ 2 500 ans, à la suite de l’arrivée en Thaïlande de médecins et de moines bouddhistes venus de l’Inde. Inspiré de la philosophie ayurvédique, le système thaï considère que toute forme de vie est animée par une énergie invisible, le prana. Selon la tradition indienne, le prana circule dans le corps par les nadis, un réseau de 72 000 canaux énergétiques. Lorsque l’énergie est bloquée ou restreinte, un déséquilibre s’ensuit et entraîne des problèmes de santé. Pour traiter le corps tout entier, incluant les organes internes, le massage thaïlandais se concentre sur dix des nadis, qui sont nommés sen.

Traditionnellement, l'art du massage thaïlandais était transmis oralement, de maître à élève, dans les temples bouddhistes et dans les familles.

Selon vos pathologies, nous avons des protocoles de soin thérapeutique spécifiques pour mieux s’adapter à votre état de santé.

Les contre-indications
état fiévreux, phlébite (contre-indication absolue), brûlures; plaies ouvertes; maladies de la peau; lésions de la peau; varices; hypertension ou d’hypotension non contrôlée, état postopératoire (3 à 6 mois d’attente minimum, avec avis médical), cicatrices d’opérations récentes (-2 mois) et les maladies contagieuses
En cas de doutes, veuillez consulter votre médecin.

Bienfaits du massage yoga thaïlandais:

- redonne au corps souplesse et mobilité
- apaise le mental
- induit un état de bien-être général physique et spirituel
- favorise la circulation sanguine  lymphatique et énergétique
- libère les tensions musculaires

Le massage yoga thaïlandais est enseigné à l’école Lotus Palm de Montréal.

Vidéo http://youtu.be/JdHpxZUKYi0

 

Commentaires

  • massage

    La qualité du massage pour moi se traduit par le fait que mon lever de la table de massage m'a demandé un petit peu d'énergie car je me serais endormi pour la nuit, puis en roulant vers chez moi j' avais l' impression d' être déconnecté de la réalité, je ne ressentais aucune tension l'intérieur de mon corps et toute l'énergie que je sentais se dissiper dans mon corps pendant le massage fut bénéfique .....Alors que de l'énergie positive ressentie! Donc bravo Anne-Marie! Objectif atteint.

    Sylvain Leblanc

Nous joindre


NOUVEAU BUREAU depuis l'été 2015
308 rue Des Tilleuls, Sainte-Marthe-sur-le-Lac, J0N 1P0
Téléphone : (514) 933-3936
Email : info@espritzen.ca
Email : carriere@espritzen.ca

Carte Google