D’un pas de reculons, j’arrive a la clôture de la cours d’école et des membre de l’école nous accueille sans sourire … en masque. Je m’empresse bien sur de leur rappeler qu’on est DEHORS… Ont dit que c’est comme ca. Je regarde autour de moi et des parents porte un masque. Je commence a ressentir que c’est solidement EXAGERER. Dans la cour d’école entouré de plusieurs parents qui avait presque tous un masque A L’EXTERIEUR. Tenant la main de ma fille, je me dit que c’est franchement exagérer.

Mon coeur c’est affoler quand j’ai entendu au micro qu’on disait aux enfants qui ne portait pas de masque (en bas de 10 ans) qu’il était fort recommandé qu’il en porte un même si ce n’est pas obligatoire. On essaye de leur faire croire quoi ? Je commençais a me sentir sérieusement mal pour ma fille de 8 ans… Mais on v’a essayer de faire sentir les plus jeune MAL. J’ai commencer a paniquer intérieurement. Mais j’ai garder le sourire pour ma fille. On a dit au micro que les parents devais mettre un masque dans la cour d’école. J’ai fais comme si j’avais rien entendu. Je n’avais pas de masque et j’en mettrai pas POINT FINAL.

A plusieurs reprises plusieurs des personnes ( engager par l’école ) sont venus me voir pour me dire de mettre un masque.
J’ai répondu à plusieurs reprise que je n’ai pas de masque premièrement et j’en mettrai pas désoler. Une personne est venu vers moi avec une boite de masque pour m’en donner un. J’ai lever le ton en répétant la même chose ! Ils m’ont dit devant tous et ma fille de quitter sur le champs.

J’ai ravaler ma salive, embrasser ma fille et je suis partie. Je me suis dit c’est juste 3h aujourd’hui, j’ai fais l’effort pour manille et son pere qui voulais essayer … 3 heures c’est essayer ! J’ai fais mes respiration heartmath et j’ai marcher jusqu’a mon camion. J’arrivais a peine a réaliser l’horreur qui venais de ce passer ! Je me suis sentie intimidée, juger, et rejeter devant tous et ma fille de 8 ans.

Je crois sincèrement que ça va trop loin. Cette dictature va trop loin ! Laisser les enfants tranquille bordel. Je refuse que ma fille ce sente intimidée et qu’elle ai un lavage de cerveau chaque jours en ce fessant répéter qu’elle devrais mettre un masque car au micro ont la suggérer à plusieurs reprise pour les moins de 10 ans. C est quoi ça ? !

J’avais des palpitations et un sentiment de découragement intense. J’ai appeler le père de ma fille sur le chemin du retour, en larme lui expliquant ce qui venais de ce passer. J’ai prise mes 3 heures a réfléchir sérieusement a mes options.

Chaque fois mon coeur me dit protège ta fille, protège ta famille.Rapidement comme toujours je vois l’apprentissage dans le message de la vie. Je retourne sur les forum de parents qui font l’école a la maison et j’écoute des vidéo sur les différente facon d’enseigner. Je suis rassuré et je continue l’inscription de ma fille auprès de la DEM (Direction de l’enseignement à la maison). Je me ressaisie et dit: Merci la vie pour cette expérience qui me démontre qu’écouter mon intuition de mère ( intuition : la voix du cœur et de l’âme ) pour faire l’école à la maison étaient UN MEILLEUR CHOIX.

En Ontario les enfants de 6 ans mette des masque. Il y a un mois ici, c’était 12 ans et maintenant c’est 10 ans, mais dans un mois ce sera quoi ? 7 raisons cruciales de cesser les mesures sanitaires excessives.

La stratégie c’est pas ma force dans la vie mais la je commence a réfléchir plus vite. #1 Lorsque m’a fille aurai ue le nez qui coule ( quoi qu’elle est presque jamais malade) Entk lorsque ca va arriver ou même qu’elle est dans la classe d’une élève qui a une grippe… #2 Ça va être test COVID obligatoire pour retournée en classe. Et je suis trop au courant des conséquence de ce teste avec écouvillons pour faire ça a ma fille ( 9 mois de dure labeur ici ) alors ça va être NON. #3 Et quoi ? Elle sera sortie de l’école 14 jours et moi je peu plus travailler, on va me mettre en 14 jours aussi ? #4 on va venir vérifier si elle est enfermer dans une pièces pour 14 jours ? #5 On va me la prendre s’il y a un doute ? Inacceptable on va jouer au yoyo ainsi avec les enfants ?

Les enfants on besoin de contact, de chaleur humaine et surtout de stabilité et de sécurité. Tout c’est distance asocial c’est psychologiquement difficile. Ma fille serait peu être attacher a de nouvelles amie qu’elle ne pourra pas toucher ou revoir aussi.

L’Association des pédiatres du Québec (APQ) affirme qu’il est « essentiel » d’abolir la règle des deux mètres dans les écoles. Bien moi je vais écouter ce que dit ceux qui ne reçoivent pas d’argent pour leurs paroles mais qui on vraiment a coeur les enfants. ASSEZ ! JE REPREND MON POUVOIR DE PARENT. Mais comment ? Premièrement je suis travailleur autonome depuis 15 ans et j’ai toujours étudier par moi même et crée mes horaires de travail en priorisant ma famille. Pas de stress, je garde l’esprit zen.

Alors oui, j’ai choisi d’offrir à ma fille une éducation bienveillante, adaptée, sensible, rigoureuse, amusante qui dépasse largement les limitations et les contraintes du système scolaire québécois actuel. Loin d’isoler ma fille de l’espace civique et de la communauté, nous aurons acces a des endroit et ressources que la société met à notre disposition qui sont multiples, variées et enrichissent.

Ont doit avoir confiance en nos enfantsLes enfants sont curieux, ont soif d’apprendre, n’ont pas peur de se tromper et donc d’innover. Les enfants libres d’apprendre selon leur intérêt a leur rythme, apprennent à se respecter et à respecter les autres, à connaître leurs forces et à les mettre en commun avec celles des autres, à devenir des citoyens engagés, impliqués et responsables.

Des milliers de familles au Québec on choisi de vivre l’éducation autrement, hors de l’école en 2020 et bien avant ca. Toutes ces familles ont développé, au cours des années, de l’expertise, des expériences et des connaissances absolument incroyables ainsi qu’un réseau d’entraide et de partage ouvert et inclusif. Je suis pas seul et c’est rassurant.Les familles qui font l’enseignement hors de l’école participent activement à l’enrichissement de l’évolution de leur enfants.

Je crois pas au compte de fée mais je sais que je vais etre fier de moi chaque jours de plus en plus.Le système d’éducation fait face à de grands défis ; c’est une réalité grandement partagée. Les pratiques de l’enseignement à domicile sont encadrées par une direction de l’enseignement à la maison. Plusieurs millier d’enfants y sont inscrits, 40% de plus cette année.

Le saviez-vous ? Le gouvernement du québéc n’a étrangement pas abordé, en récente conférence de presse, le fait que l’éducation à domicile est légale. Sans billet de médecin, et vous pouvez retirer votre enfant à tout moment. Vous serez alors responsables de l’éducation de votre enfant sans rendre de compte à la commission scolaire. Il y aurait d’ailleurs à date près de 10 000 enfants inscrits presque le double cette année à la Direction de l’enseignement à la maison.
Voici plus d’info:


Livre L’éducation à domicile, 2e édition à jour:Canada

Sommet en ligne sur les apprentissages en famille est encore disponible, pour écouter plus d’une dizaine de conférences d’experts sur le sujet: Sommet sur l’apprentissage en famille regorgeant d’informations pour débuter: https://sommetaef2020.heysummit.com/?ac=6x6NghAM

J’ai réfléchi à mes priorités santé, familiales et éducatives. en 2020. Je choisi l’éducation a la maison. Depuis déjà une semaine c’est ma nouvelle vie et je regrette aucunement mon choix. Chaque jours qui passe je suis pleine de gratitude et fier de faire toujours de mon mieux et bien sur de m’améliorer chaque jours.

Depuis une semaine je crois que je reçois presqu’un mail par jours pour m’aviser de nouvelle mesure à l’école ou ma fille était. Je suis d’autant plus heureuse et sereine d’avoir fait ce choix.

Jusqu’ici, j’ai répondu au « pourquoi » vivre l’école en famille.

Prochainement , je vous partage mes idées et ressource sur le « comment ».

Bonne rentrer !

J’ai crée un groupe facebook pour parents vers un esprit zen ,,,

Anne-Marie