Samedi, le 1er janvier 2022

Je suis Anne-Marie Miron. citoyenne du Québec depuis quarante ans. Et en
tant que citoyenne résistante :

J’accuse Messieurs Legault, Arruda et Dubé d’avoir menti à la population, dès le
début, en lui faisant croire qu’il n’existait aucun remède contre la covid, alors que
les médecins de terrain et la communauté scientifique internationale avaient
démontré dès le début l’efficacité de l’hydroxychloroquine, de l’azithromycine, de
l’ivermectine, de l’artemisia annua, du zinc, de la vitamine C, de la vitamine D, de
l’ozone et bien d’autres… ;

J’accuse Messieurs Legault, Arruda et Dubé de nous avoir fait croire, malgré
toutes les statistiques disponibles, que cette maladie était terriblement mortelle
pour l’ensemble de la population, tout cela dans le but de nous imposer des armes
bio-terroristes déguisées en vaccins ;

J’accuse Messieurs Legault, Arruda et Dubé d’avoir provoqué la mort de
plusieurs milliers de personnes âgées dans les CHSLD, les laissant agoniser dans
leur urine et leurs excréments, dans la solitude et le désespoir le plus total ;

J’accuse Messieurs Legault, Arruda et Dubé d’avoir traumatisé les enfants, les
adolescents et les jeunes adultes, en les rendant potentiellement responsables de la
mort de leurs parents et de leurs grands-parents ;

J’accuse Messieurs Legault, Arruda et Dubé d’avoir vendu notre souveraineté
nationale aux mondialistes du forum de Davos, dirigé par Klaus Schwab ;

J’accuse Messieurs Legault, Arruda et Dubé d’être les agents serviles des
Nations Unies en nous imposant, sans notre consentement, les 17 objectifs de
développement durable, objectifs qui signeraient la fin définitive de toute
démocratie ;

J’accuse Messieurs Legault, Arruda et Dubé d’avoir posé les bases d’un régime
totalitaire, pire que ceux de Léline, Staline, Pol Pot, Mao Zedong, Hitler, Mussolini
réunis ;

J’accuse Messieurs Legault, Arruda et Dubé d’avoir piétiné et violé la charte des
droits et libertés du peuple, d’avoir bafoué la constitution et d’avoir confisqué le
pouvoir au profit de quelques prédateurs milliardaires ;

J’accuse Messieurs Legault, Arruda et Dubé d’avoir détruit l’économie réelle,
celles des travailleurs autonomes, celles des petites et moyennes entreprises en
décidant de façon totalement arbitraire ce qui était essentiel et ce qui ne l’était pas ;

— J’accuse Messieurs Legault, Arruda et Dubé de manipuler le peuple québécois
en utilisant les pires techniques d’ingénierie sociale pour menacer, pour culpabiliser,
pour soumettre et pour contraindre les plus fragiles parmi nous ;

— J’accuse Messieurs Legault, Arruda et Dubé d’avoir endetté le Québec pour de
très nombreuses années et d’avoir dilapidé des centaines de millions de dollars
pour opérer une propagande médiatique mensongère, pour mettre en place des
mesures sanitaires infondées sur le plan scientifique et totalement inefficaces ;

— J’accuse Messieurs Legault, Arruda et Dubé d’avoir détruit la vie sociale,
culturelle, familiale et spirituelle de huit millions et demi de Québécois et de
Québécoises ;

— J’accuse Messieurs Legault, Arruda et Dubé d’avoir instauré un apartheid plus
pernicieux que celui d’Afrique du Sud, en créant une classe de citoyens privilégiés
parce que soumis à la dictature techno-sanitaire et une classe de sous-citoyens
exclus parce que conscients, éveillés et rebelles ;

— J’accuse Messieurs Legault, Arruda et Dubé d’être responsables des milliers de
suicides des enfants et adolescents qui n’espèrent plus aucun avenir prometteur et
lumineux, responsables des suicides des entrepreneurs désespérés et ruinés,
responsables des suicides des vieux abandonnés à leur solitude ;

— J’accuse Messieurs Legault, Arruda et Dubé d’être responsables, par leurs
mesures politiques insensées et injustifiées, des violences conjugales et des
maltraitances des enfants à l’intérieur des familles ;

— J’accuse Messieurs Legault, Arruda et Dubé de soumettre toute la nation
québécoise à la troisième phase d’une étude clinique expérimentale concernant des
injections pour le moins hasardeuses et dont on ne possède aucun recul à propos
des effets secondaires à moyen et long terme ;

— J’accuse Messieurs Legault, Arruda et Dubé de violer le droit du travail et le code
de Nüremberg en imposant aux professionnels de différents secteurs la vaccination
obligatoire, piétinant ainsi le sacro-saint principe du consentement libre et éclairé en
matière de soins de santé ;

— J’accuse Messieurs Legault, Arruda et Dubé d’hypothéquer la santé et la fertilité
des enfants en faisant la promotion d’une vaccination d’autant plus inutile et
dangereuse qu’aucun mort n’a été déploré chez les moins de 18 ans en 2020 ;
— J’accuse également les journalistes des médias mainstream d’avoir terrorisé la
population en répandant de manière continue les chiffres gonflés et manipulés des
soi-disants morts du covid ;

— J’accuse les journalistes des médias mainstream de n’avoir donné la parole qu’à
des experts favorables au narratif gouvernemental, rejetant systématiquement tous
ceux qui remettaient en doute la thèse officielle ;

— J’accuse les journalistes des médias mainstream d’avoir injurié, ridiculisé,
diffamé, caricaturé, non seulement tous les lanceurs d’alerte qui se sont levés
contre ce totalitarisme sanitaire, mais aussi tous les citoyens qui refusaient des
mesures injustifiables et injustifiées détruisant nos vies et nos familles ;

— J’accuse les journalistes des médias mainstream d’avoir semé les graines de la
violence et de la division au sein des familles, des associations, des églises, des
entreprises, en qualifiant de conspirationniste et de complotiste toute personne qui
cherchait le sens et la vérité au milieu de cette mer de mensonges ;

— J’accuse également les médecins de famille, les médecins spécialistes et les
directeurs d’institutions médicales
de nous avoir laissé tomber, préférant se taire et
encaisser des primes financières plutôt que de défendre le serment d’Hippocrate
qu’ils avaient pourtant juré de respecter ;

— J’accuse également les avocats, les juges et les magistrats de nous avoir
abandonnés aux mains des psychopathes et des sociopathes qui violaient nos
droits et nos libertés et de ne pas nous avoir défendus sous prétextes que nous
étions des dangers pour la démocratie ;

— J’accuse également les syndicats d’avoir trahi leurs membres non seulement en
se pliant aux injonctions de la CAQ (Coalition Avenir Québec), mais surtout en
devenant les promoteurs des mesures iniques et liberticides supposées lutter
contre cette pseudo-pandémie ;

— J’accuse enfin l’ensemble du personnel politique, les députés et les élus
municipaux
de s’être couchés devant la prise de pouvoir et le coup d’état perpétré
par Messieurs Legault, Arruda et Dubé, laissant à ces derniers le libre exercice de
l’abus de pouvoir caractérisé ;

— Pour toutes ces raisons, en tant que citoyenne résistante du Québec, j’accuse
Messieurs Legault, Arruda et Dubé, les journalistes des médias mainstream, les
médecins, les avocats, les magistrats, les juges, les syndicats, le personnel
politique et tous leurs collaborateurs de haute trahison à l’égard de notre nation et
de complicité de crime contre l’humanité.


J’appelle les citoyens à mettre un coup d’arrêt à l’instauration de ce régime
totalitaire tourné contre l’ensemble de la nation québécoise.


Pour toutes ces raisons, j’appelle les citoyens québécois conscients et courageux à
rejoindre ce mouvement de résistance global et déterminé…



souce : J’accuse
© 01/01/2022 Jean-Jacques Crèvecœur
https://jeanjacquescrevecoeur.com
Tout droit de reproduction autorisé et même encouragé
à condition de le publier en intégralité et de citer l’auteur

Subscribe To Our Newsletter

Join our mailing list to receive the latest news and updates from our team.

You have Successfully Subscribed!

Share This

Share this post with your friends!